Web

La retouche photo au service de la magie

Benoît Lapray est un photographe qui exerce son art avec passion et talent. Il excelle également dans la retouche photo. Après plusieurs séries artistiques où il intègre des éléments inattendus dans des décors étonnants, je vous parle de sa nouvelle série de clichés enchanteurs, inspirée par les elfes des bois et intitulée “Wandering Spirits” (esprits vagabonds).

Un endroit qui inspire magie et poésie

Benoît Lapray a d’abord photographié ses premiers elfes dans les forêts du Morbihan, sans doute inspiré par les contes et légendes de la région. Il a ensuite poursuivi sa quête des créatures mythiques dans la forêt de Fontainebleau, qu’il qualifie de magique. “Le site s’y prête, il est magique” a -t-il confié à La République 77. Très inspiré et séduit par l’ambiance de son sujet, le photographe compte bien renouveler l’expérience et poursuivre son aventure dans la forêt de Fontainebleau, si propice à insuffler un brin de magie sur des clichés maîtrisés.

Le photographe révèle son secret

C’est en effet bel et bien le cliché qu’il faut ici maîtriser. La retouche photo représentant une part presque minime de ce travail, sa plus grande difficulté a été de trouver la bonne luminosité. Après plusieurs essais, le moment qu’il a choisi est celui de la tombée de la nuit, une heure avant le coucher du soleil. Sur les photos, les elfes sont de petites sources lumineuses flottant près des arbres et des rochers, conférant ainsi un peu de leur magie au décor qu’ils subliment à la lumière de leur éclat enchanteur. La réalité est moins enchanteresse puisqu’en fait, comme l’explique le photographe, c’est un ami à lui qui tient le flash à l’endroit désigné. Benoît Lapray prend le cliché, puis il ne lui reste qu’à effacer, d’un coup de logiciel magique, l’ami inopportun. Pour ma part, pour la retouche sur Mac, je conseille Movavi Photo Editor : https://www.movavi.com/fr/mac-photo-editor/.

Pas son coup d’essai

Ce n’est pas le premier travail du genre pour le photographe, qui semble friand de ce genre d’exercice. En feuilletant son portfolio, on trouve notamment la série “La vie sauvage”, dans laquelle se sont des dinosaures qui ont été intégrés à des décors de mégalopole. Mais je dois avouer que j’ai été plus séduit encore par la mélancolie de la série “La quête de l’absolu”, qui met en scène des superhéros contemplatifs et méditatifs au milieu d’une nature grandiose. On peut ainsi voir Captain America errant dans la montagne ou Iron Man, pensif au bord de l’océan.

L’artiste aimerait exposer à Fontainebleau sa série de clichés d’elfes. Si c’est le cas, n’hésitez pas à y aller.

Tags

@lex

Fondateur d'Utopiie, et créateur de ce blog, Alexandre ARSAC est un passionné par tout ce qui touche à l'informatique et à la photographie.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :wacky: :vampire: :tongue: :sweating: :speechless: :smile: :sick: :shy: :santa: :sad: :punk: :pirate: :party: :ninja: :nerd: :milionaire: :love: :laugh: :kiss: :karate: :indian: :grin: :frozen: :emo: :dobtful: :devil: :cry: :cry :cool: :clown: :bored: :beaten: :angry: :angel: :amazed:

Découvrez également

Close
Close