Musique

Petite histoire du rap français

Le rap français a réussi à se faire une réputation dans le monde entier. Ce style de musique tire ses racines du hip-hop né dans les années 70 dans les ghettos noirs américains. Le rap français, au fil des années, a réussi à se bâtir une réputation solide grâce à la gloire et à l’originalité de ses nombreux artistes. Voici quelques bribes de l’histoire du rap français.

 

L’histoire du rap en France : des origines urbaines

Le rap français a vu le jour dans les années 1980, ce style de musique s’est érigé grâce aux communautés afro-américaines et latines. À ces débuts, le rap n’était diffusé que sur les radios pirates. En effet, son succès fut loin d’être automatique. Cette culture musicale s’est rapidement vue associée à la délinquance et des idées préconçues se répandent rapidement sur cette musique, certainement en réponse aux nombreuses provocations et dénonciations qu’elle ose exprimer. Elle fut considérée comme un moyen pour les jeunes de mettre en avant la violence et la délinquance qui les caractérise.

Toutefois, en dépit de ces débuts difficiles, le par parvient à se faire une place dans les habitudes et les goûts des Français. En effet, au début des années 90, quelques maisons de disques dont Virgin se décident à signer des rappeurs. Entre 1990 et 1993, la chaîne M6 décide de démocratiser le français par le biais de son émission Rapline. Pour plus d’informations et pour découvrir de nombreux artistes, rendez-vous sur ce site dédié au rap français.

À partir de là, le succès du rap français n’a cessé de grandir et d’être plébiscité. Il devient le moyen d’expression par excellence d’une partie de la population qui veut dénoncer des injustices et mettre en musique les maux de la société pour essayer de faire avancer le monde.

Picture Histoire Francais

 

L’âge d’or du rap en France

Le rap français évolue avec la création de nouveaux labels indépendants à la fin des années 90. Ces derniers ont pour but de permettre aux artistes d’exprimer librement leurs différences ainsi que leurs revendications. De nouveaux artistes rappeurs sortent des albums et organisent des concerts gratuits qui ont fortement participé à la démocratisation du rap.

Malgré le fait que la presse en relate malheureusement beaucoup de faits négatifs comme les débordements ou la violence, le rap va rapidement devenir un des styles préférés des Français. Malheureusement, certains groupes comme 113 ainsi sont poursuivis pour atteinte à la dignité de l’État. Par la suite, un autre procès aura lieu entre 2002 et 2010 toujours entre l’État et le groupe La Rumeur.

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes adultes et d’adultes écoutent du rap, que ce soit le rap actuel ou le rap « à l’ancienne », celui qu’on écoutait dans les années 2000 qui nous rappelle des souvenirs de cette époque. Depuis les années est 2000, le rap a vécu des hauts et des bas, mais restera toujours dans le cœur des Français. De nombreux artistes ont été récompensés comme IAM, 113, Booba, Diam’s et beaucoup d’autres.

Montrez plus

@lex

Créateur de ce blog, je suis un passionné par tout ce qui touche à l'informatique et à la photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :wacky: :vampire: :tongue: :sweating: :speechless: :smile: :sick: :shy: :santa: :sad: :punk: :pirate: :party: :ninja: :nerd: :milionaire: :love: :laugh: :kiss: :karate: :indian: :grin: :frozen: :emo: :dobtful: :devil: :cry: :cry :cool: :clown: :bored: :beaten: :angry: :angel: :amazed:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également
Fermer
Bouton retour en haut de la page