Musique

5 bonnes raisons d’aller voir Francis Cabrel en concert

Francis Cabrel, un artiste encore et toujours dans le coup ! Shakira a su nous le rappeler il y a quelques temps avec sa reprise du célèbre et envoutant « Je l’aime à mourir », un titre phare de l’artiste français présent dans nos vies depuis quarante ans déjà. Depuis des décennies, il chante avec justesse et harmonie les bonheurs et les malheurs de l’existence humaine. Avec lui, la banalité du quotidien prend des airs de poésie enchanteresse. En effet, avec plus de 25 millions d’albums vendus dans le monde, Francis Cabrel a su marquer le patrimoine de la chanson française et laisser son empreinte musicale si personnelle au-delà de nos frontières. « Petite Marie », « L’encre de tes yeux », « C’est écrit », « Sarbacane », « La Dame de Haute-Savoie », « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai », « Tout le monde y pense », … L’évocation de ses morceaux ensorcelants vous donne déjà envie de vous replonger dans l’univers intimiste de Francis Cabrel ? Je vous comprends, c’est pareil pour moi ! Et pour finir de vous convaincre, je vous donne, dans cet article, 5 bonnes raisons d’aller voir Francis Cabrel en concert.

64699 Francis Cabrel

 

1. Le style Francis Cabrel : inimitable !

Influencé musicalement par les morceaux folk de Bob Dylan, Neil Young ou Leonard Cohen, Francis Cabrel a su insuffler un esprit américain à la variété française. Un vent nouveau auquel vient cependant s’ajouter tout naturellement une touche d’authenticité bien à lui. En effet, personne ne reste indifférent à sa voix chantante du Sud-Ouest et à ses notes de guitare acoustique. Un véritable travail d’orfèvre dont on savoure chaque note l’une après l’autre. Shakira n’a qu’à bien se tenir ; on devient vite accro aux accents méridionaux de notre Francis local et on ne l’échangerait pour rien au monde !

 

2. Un panel de chansons éclectique

Vous adorez pleurer sur de beaux vers ? Vous aimez vous attendrir sur de belles déclarations d’amour ? C’est bien connu, Francis Cabrel sait faire fondre tous les cœurs et mettre des mots sur tous nos élans amoureux. Mais pas que … En effet, l’artiste a plus d’un tour dans son sac, croyez-moi ! Son œuvre est par exemple parsemée de chansons sociales voire sociétales où la plume se met au service de causes plus ou moins grandes. On pense à « Saïd et Mohammed », « L’arbre va tomber », « La Corrida », … Humaniste discret, Francis Cabrel s’est investi dans plusieurs œuvres caritatives au fil des années, notamment avec la chanson douce et tendre « Il faudra leur dire », thème attendrissant d’un film sur la leucémie. Ne tombons donc pas dans le cliché ! Rengaines mélancoliques, univers fleur bleue certes mais également thématiques morales propice à la réflexion comme la religion, l’égoïsme des grands de ce monde, les réfugiés, … font également partie de son univers. Et c’est ainsi que chaque concert de Francis Cabrel nous enrichit de nouvelles méditations sur le monde qui nous entoure.

 

3. « Une projection dans le rêve »

L’expression vous fait rêver ? Elle n’est pas de moi mais de l’artiste lui-même lorsqu’on lui demande de définir son travail d’écriture. Et c’est vrai, à travers ses chansons, l’artiste nous balade, nous emmène dans un ailleurs toujours décalé, des sortes d’histoires, de nouvelles, de courts-métrages, qui ont certes toujours un sens mais nous incitent également à l’évasion, au voyage. Alors, croyez-moi, on se laisse facilement prendre par la main au fil des rocks-blues à thématique sociétale et des ballades pudiques et on intègre une nouvelle dimension le temps de cette rencontre toujours très personnelle avec l’artiste. Un moment hors du temps qui laisse une empreinte indélébile !

 

4. Une présence sur scène sobre et élégante

Costume, décor, lumières et surtout musique : tout est dans la subtilité avec Francis Cabrel. Un écrin intimiste idéal pour présenter au public ses chansons souvent épurées. Le chanteur vient avec sa musique tout simplement et la livre généreusement aux spectateurs ravis d’être reçus dans cette ambiance presque feutrés. Les classiques de l’artiste sont toujours au rendez-vous, parfois sublimés par des arrangements raffinés. Imaginez « C’est écrit » transformé en bossa, « La corrida » qui s’anime de notes plus solaires, « Encore et encore » bercé de simples accords de guitare et de contrebasse, … Aucune mégalomanie, juste un artiste, un vrai, qui livre son art sans fard, dans une ambiance intimiste.

 

5. Des titres indémodables après 40 ans de carrière

Son perfectionnisme a payé : une multitude de titres de Francis Cabrel peuvent être qualifiés d’inoxydables ! Des milliers de personnes ont été bercés par ses chansons qui sont capables de toucher la sensibilité de l’ensemble des générations. Et certaines de ses paroles sont devenues de véritables slogans ou bannières amoureuses pour nombre d’entre nous :

  • « Moi je n’étais rien Et voilà qu’aujourd’hui Je suis le gardien Du sommeil de ses nuits » (Je l’aime à mourir, 1979)
  • « Tout ce que j’ai pu écrire Je l’ai puisé à l’encre de tes yeux » (L’encre de tes yeux, 1980)
  • « Le ciel s’est ouvert par endroits, Depuis toi. » (Sarbacane, 1989)
  • « Je pensais pas qu’on puisse autant S’amuser autour d’une tombe » (La corrida, 1994)
  • « L’amour est partout où tu regardes Dans les moindres recoins de l’espace Dans le moindre rêve où tu t’attardes» (Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai, 1994)
  • «J’ai bien connu l’animal mort dans votre assiette Sale temps sur la planète» (Le monde est sourd, 1999)

On savoure à l’avance ces tranches de poésie délicieusement posées sur des mélodies soigneusement ciselées par ce grand artiste de la chanson française. A déguster sans modération en concert !

Tags
Montrez plus

@lex

Fondateur d'Utopiie, et créateur de ce blog, Alexandre ARSAC est un passionné par tout ce qui touche à l'informatique et à la photographie.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :wacky: :vampire: :tongue: :sweating: :speechless: :smile: :sick: :shy: :santa: :sad: :punk: :pirate: :party: :ninja: :nerd: :milionaire: :love: :laugh: :kiss: :karate: :indian: :grin: :frozen: :emo: :dobtful: :devil: :cry: :cry :cool: :clown: :bored: :beaten: :angry: :angel: :amazed:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également

Fermer
Fermer
Fermer